Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Formulaire De Contact

  • : Maître KOVAC - Avocat en droit automobile et routier - Avocat à Dijon - Avocat Dijon Auxerre Excès de vitesse Permis annulé contravention alcool au volant 48 SI
  • Maître KOVAC - Avocat en droit automobile et routier - Avocat à Dijon - Avocat Dijon Auxerre Excès de vitesse Permis annulé contravention alcool au volant 48 SI
  • : Avocat à Dijon, Un avocat vous guide dans le droit de l'automobile. Maitre Fabien KOVAC, Avocat au Barreau de Dijon - Permis de conduire, Permis a points, annulation de permis 48 SI, radar, excès de vitesse, alcool au volant, infractions, vices caches...tous vos droits sur la route. Maitre Fabien KOVAC est membre du cabinet DGK et Associés, inscrit aux barreaux de Dijon et Auxerre.
  • Contact

Rechercher Dans Ce Blog

Avocat permis, besoin d’un avocat pour récupérer son permis de conduire ?
Permis Annulé ? Votre permis est annulé, faites appel à des professionnels pour votre permis annulé
Avocat permis de conduire - Excès de vitesse et permis de conduire
Suspension du permis de conduire ? Une suspension du permis de conduire peut être contestée
Mon cabinet est spécialisé pour récupérer le permis de conduire
Alcoolémie et permis de conduire - Tarif et devis avocat permis

Membre de l’association
des avocats de l’automobile
(seule association professionnelle d’avocats reconnue dans le domaine de l’automobile
et du droit de la route )

7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 14:28

Le conseil d'Etat vient de trancher : les automobilistes privés de recours contre un retrait de permis faute d'en avoir été informés à temps car le courrier avait été envoyé à une mauvaise adresse pourraient se voir rétablir dans leurs droits.


«Les cas dans lesquels un pli recommandé informant son destinataire de la perte de validité de son permis de conduire ne l'a pas atteint sont légion», note le rapporteur public de la plus haute juridiction administrative dans un avis du 18 septembre.


Cette situation est notamment due au fait que l'administration utilise pour ces envois les fichiers du permis de conduire gérés par le ministère de l'Intérieur qui portent souvent mention d'une adresse ancienne de l'automobiliste, voire de celle que le titulaire avait quand il a passé le permis.


Beaucoup d'automobilistes se voient dès lors privés de la possibilité d'un recours contre le retrait de leur permis car le délai est expiré lorsque la notification leur parvient enfin à la bonne adresse.


C'était le cas d'un automobiliste du Pas-de-Calais qui a protesté devant le tribunal administratif (TA) de Lille contre ce fait accompli. Le TA a demandé son avis au Conseil d'Etat qui estime que le recours doit rester possible.


«Aucun principe général, ni aucune disposition législative ou réglementaire, ne fait obligation au titulaire d'un permis de conduire de déclarer à l'autorité administrative sa nouvelle adresse en cas de changement de domicile», indique la plus haute juridiction dans son avis.


«Il en résulte qu'alors même qu'il n'aurait pas signalé ce changement aux services compétents, la présentation à une adresse où il ne réside plus du pli notifiant une décision relative à son permis de conduire et prise à l'initiative de l'administration n'est pas de nature à faire courir à son encontre le délai de recours contentieux», conclut le Conseil d'Etat.

Pour lire l'avis du Conseil d'Etat, cliquez sur ce lien.

Fabien KOVAC
Avocat à Dijon
Associé de la SCP DGK Inscrite aux Barreaux de Dijon et Auxerre
03.80.70.05.70
Contact@madefense.fr
www.madefense.fr

Repost 0
Published by Fabien KOVAC, Avocat à Dijon - dans Permis annulé pour défaut de points
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 01:11

Vous avez commis un certain nombre d'infractions et vous venez de recevoir une lettre du Ministère intitulée 48 SI qui entraîne invalidation de votre permis de conduire pour défaut de points et injonction de le restituer.


Vous disposez d'un délai de 2 mois pour contester cette décision en saisissant le Tribunal administratif. Il est donc impératif de réagir vite, de regrouper tous les éléments en votre possession relatifs aux différents retraits de points et de prendre contact avec un avocat coutumier de ce type de procédure.

Contrairement à une information qui circule sur certains forums, le relevé d’information intégral ne permet pas à lui seul de savoir si les retraits de points sont légaux ou non.


En revanche, après un premier rendez-vous, sous réserve que vos dires soient corroborés par les pièces que vous me soumettrez et celles qui seront produites ultérieurement par le ministère, je serais en mesure de vous informer des chances de succès d'une procédure en annulation de la décision invalidant votre permis de conduire.


Ce premier avis intervient en l’état des éléments de votre dossier et sous réserve naturellement d'éventuels revirements de jurisprudence.


Selon les dispositions des articles L. 223-5-I et R. 223-3 du code de la route, il est impératif de restituer le permis de conduire invalidé aux services préfectoraux (préfecture ou sous sous-préfecture) du département de votre résidence dans le délai de dix jours francs à compter de la réception de la décision 48 SI (I comme Injonction).


Le fait de refuser de se soumettre à l'injonction est puni de deux ans d'emprisonnement et d'une amende de 4500 euros en application de l'article L.223-5-II du code de la route.


Contrairement aux idées reçues, il faut restituer votre permis de conduire à défaut de quoi vous pourriez être poursuivi devant le Tribunal correctionnel.


Cette restitution n'interdit nullement de saisir le Tribunal administratif.

Fabien KOVAC
Avocat à Dijon
Associé de la SCP DGK Inscrite aux Barreaux de Dijon et Auxerre
03.80.70.05.70
Contact@madefense.fr

www.madefense.fr

Repost 0
Published by Fabien KOVAC, Avocat à Dijon - dans Permis annulé pour défaut de points
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 00:43

Dès lors que vous avez fait l'objet de plusieurs infractions entraînant le retrait de vos 12 points (ou de vos 6 points si vous aviez un permis probatoire), vous recevez par recommandé avec accusé de réception, une décision du Ministre des transports dîte 48 SI qui constate l'annulation de votre permis pour défaut de points et vous enjoint de le restituer.


Cette décision est applicable immédiatement.


Un recours est possible devant le Tribunal administratif dans les 2 mois de sa notification c'est à dire la présentation du recommandé avec accusé de réception.


L'objectif de cette procédure est d'obtenir l'annulation de la décision du Ministre et de faire recréditer votre permis de conduire des points illégalement déduits.


Il est possible d'obtenir en référé l'autorisation de conduire pendant la durée de la procédure engagée pour l'annulation de la décision du Ministre.


Pourvoir une décision, cliquez sur l'image ci-dessous:

Droit et automobile - Fabien KOVAC, Avocat à Dijon - Permis à points - excès de vitesse  

Fabien KOVAC
Avocat à Dijon
Associé de la SCP DGK Inscrite aux Barreaux de Dijon et Auxerre
03.80.70.05.70
Contact@madefense.fr

www.madefense.fr

Repost 0
Published by Fabien KOVAC, Avocat à Dijon - dans Permis annulé pour défaut de points
commenter cet article

Que faire ?

 Permis de conduire annulé ? Convoqué devant le Tribunal ?Victime d'un accident ?

Avocat en droit automobile

Avocat au Barreau de Dijon en Côte d'Or (21), passionné d'automobile et de moto, J'ai fait de ces matières un de mes domaines d'intervention principaux.
Maître Fabien KOVAC, Avocat en droit automobile et routierJ'interviens dans toute la France au service de mes clients, automobilistes, motards, taxis, concessionnaires et garagistes.

 
En tant qu'avocat, J'interviens sur l'ensemble du territoire français ainsi que dans la plupart des pays européens.

Vous trouverez sur ce blog les différentes matières dans lesquelles j'interviens (mes domaines d'intervention) ainsi qu'un certain nombre d'informations pratiques et d'actualités (catégories).

N'hésitez pas à me faire vos commentaires ou à me poser des questions par email.

Vous pouvez aussi visiter le site internet de mon cabinet: www.cabinetdgk.com


A bientôt.

Fabien KOVAC
Avocat au Barreau de Dijon

7, Avenue Jean Bertin
21000 Dijon
Tél: 03.80.70.05.70
Fax: 03.80.72.15.37
Mail: contact@maitrekovac.com

Droit et automobile - Fabien KOVAC, Avocat à Dijon - Permis à points - excès de vitesse